POUR QUI ET DANS QUELS CAS ?

Pour qui ?

A qui s’adresse la graphothérapie ?
Enfants, adolescents et aussi les adultes

 

Dans quels cas ?

Les troubles de l’écriture sont divers pouvant aller d’une gêne, d’une simple difficulté motrice à une dysgraphie.
La maîtrise graphique, est perturbée, elle se désorganise.

 

Les différents types de dysgraphie :

    • Raide : tension et crispation, efforts excessifs
    • Molle : relâchement et irrégularité du tracé
    • Impulsive : précipitation sans contrôle du geste graphique
    • Lenteur et précision : excès de structure
    • Maladroite : mauvaise gestion du trait, un ensemble irrégulier

 

Causes les plus courantes :

    • mauvaise tenue du stylo, une mauvaise posture
    • fatigue entrainant crispation, tension, douleurs
    • problème de coordination occulo manuelle
    • latéralité mal définie
    • précocité
    • dyslexie, dysorthographie, dyspraxie
    • troubles de l’apprentissage

Avec pour conséquences : plainte des enseignants, pénalité aux examens, blocage à l’écrit, difficulté à structurer ses pensées, manque de confiance.

  

Un garçon de 9 ans avant et après 7 séances.